http://www.kunsthaus.ch/fr/collection/le-cabinet-des-estampes-et-des-dessins/hannah-hoech/?redirect_url=title%3DDepartment

Kunsthaus Zürich

Hannah Höch

En 1912 Braque et Picasso inaugurent le cubisme synthétique avec leurs collages de matériaux naturels et quotidiens. Cependant, le développement et la popularisation du collage appartiennent aux mouvements du Dadaïsme, du Futurisme, du Surréalisme et du Pop Art. D’un point de vue philosophique, le seul facteur connectant ces mouvements était une philosophie anti-bourgeoisie et anti-académique, tandis que du point de vue méthodique la tactique employée était celle de la provocation. Dans le photomontage «Lebensbild» de 1970/72, Hannah Höch instaure «La Dompteuse», symbole et icône politique et féministe du 20ème siècle, parmi d’autres images à caractère de critique sociale et rangeant du réveil politique à la résignation. Peu avant la prise de pouvoir des Nazis, «La Dompteuse» – image de femme androgyne ou «nouvelle femme» – représente une dernière chance d’équilibre pour les forces démocratiques et l’intégration du concept de l’unité primitive entre Anima et Animus.

Hannah Höch (1889–1978)
Dompteuse, ca. 1930
Collage
Achat 1981
Hannah Höch (1889–1978)
Dompteuse, ca. 1930
Collage
Achat 1981