http://www.kunsthaus.ch/fr/collection/le-cabinet-des-estampes-et-des-dessins/points-dinteret-majeurs/?redirect_url=title%3DRessources

Kunsthaus Zürich

Points d'intérêt majeurs

C’est les carnets, nommés «Malerbücher», produits par la Künstlergesellschaft entre 1794 et 1850 qui représentent les débuts de la collection du cabinet des estampes et des dessins et qui de nos jours compte environs 80'000 œuvres sur papier. La série, pas très grande, d’œuvres des grands vieux maîtres trouve son point culminant avec les plus de 650 œuvres sur papier de Johann Heinrich Füssli. La catégorie des dessins de paysages suisses est également particulièrement bien représentée avec des dessins de Conrad Meyer (1618–1689), des idylles paysagistes de Salomon Gessner (1730–1788), des dessins de paysages très évocateurs des hautes montagnes de Ludwig Hess (1760–1800) et Caspar Wolf (1735–1785) et des études de Rudolf Koller (1828–1905). Les œuvres les plus fameuses du cabinet incluent un carnet d'esquisses de Géricault et six aquarelles de Cézanne.

Dans les estampes, la collection range de précieuses gravures sur bois, en passant par une planche du 15ème siècle à la presque intégralité des impressions des suisses Conrad Meyer (1618–1689), Salomon Gessner (1730–1788), Conrad Gessner (1764–1826), Johann Heinrich Lips (1758–1817), Ludwig Hess (1760–1800), Albert Welti, des néerlandais Herman van Svanevelt (1600–1655), Anthonie Waterloo (1610–1690), Nicholaes Berchem (1620–1683), Allaert van Everdingen (1621–1675), Karel Dujardin (1622–1678), des allemands Johann Elias Ridinger (1698–1767), Christian Wilhelm Dietrich (1712–1774), Franz Edmund Weirotter (1730–1771), Ferdinand Kobell (1740–1799), de William Hogarth (1697–1764), et de Francisco de Goya (1746–1828) et Honoré Daumier (1808–1879).

Pour ce qui concerne le 20ème siècle, les points forts de la collection se trouvent parmi les acquisitions d’impressions, de dessins et de collages de Lovis Corinth, Ernst Ludwig Kirchner, Paul Klee, Hans Richter, Hannah Höch, Otto Meyer-Amden, Sophie Täuber-Arp, Louis Soutter, Fritz Glarner, Martin Disler, Enzo Cucchi, Felix Droese et Miriam Cahn. Les dessins issus de la succession de Ferdinand Hodler avec des chef-d’oeuvres couvrant toutes les périodes créatives de cet artiste forment le noyau central de la collection. Les œuvres et documentations acquises au fil des années 80 et 90, relatifs au mouvement Dada, mouvement originaire de Zurich et qui a su conquérir le monde entier, constituent un des centres de gravité du cabinet des estampes et des dessins. De 1976 a 1995 l’accent était placé dans le domaine des acquisitions d’œuvres d’artistes tels le groupe d'avant-garde Zéro, sur l’art minimal et conceptuel américain et les représentants suisses, allemands et italiens de l’art expressive figurative des années 60 et 70. Entre 1995 et 1997 des ensembles d’œuvres d’artistes contemporains suisses et anglais sont venus enrichir la collection.

Le cabinet des estampes et des dessins possède, outre de nombreuses œuvres individuelles et des ensembles d’œuvres sur papier, les œuvres presque complètes de Marcel Broodthaers, Markus Raetz, Dieter Roth, André Thomkins et Lothar Baumgarten.

 

Maler-Buch
1. vol., 1794–1796, page 1
Maler-Buch
1. vol., 1794–1796, page 1