http://www.kunsthaus.ch/fr/collection/peinture-et-sculpture/la-peinture-suisse/?redirect_url=title%3DPr%EF%BF%BDt%2Fcomponents%2Fcom_virtuemart%2Fshow_image_in_imgtag.php%3FmosConfig_absolute_path%253

Kunsthaus Zürich

La Peinture Suisse

Depuis sa fondation en 1787, un des buts principaux de la Zürcher Kunstgesellschaft est la promotion de l’art local. L’épanouissement au 18ème siècle de la vie intelectuelle dans la ville protestante de Zurich engendre un nouvel entendement pour les beaux-arts. Aussi bien les idylles de Salomon Gessner que le classicisme eccentrique de Johann Heinrich Füssli rayonnent de par l’Europe. Vers la moitié du 19ème siècle, l’expansion du réalisme international s’amplifie en Suisse en gagnant en caractère et en qualité. Un des principaux représentants, Arnold Böcklin, est parallèlement aussi un des pères spirituels du mouvement symboliste. C’est au tournant du siècle que nous devenons témoin d’une apothéose de la peinture suisse et c’est aussi un point culminant pour la collection du Kunsthaus, grâce aux nouvelles oeuvres de Ferdinand Hodler, Segantini, Vallotton, Amiet, et Giovanni et Augusto Giacometti. La nature abstraite de l’art concret zurichois tient une position clé dans l’importante production artistique du 20ème siècle.

Ferdinand Hodler (1853–1918)
Soir au bord du Lac Léman, 1895
Huile sur toile, 100 x 130 cm
Kunsthaus, en prêt de la Fondation Gottfried Keller, 1965
Ferdinand Hodler (1853–1918)
Soir au bord du Lac Léman, 1895
Huile sur toile, 100 x 130 cm
Kunsthaus, en prêt de la Fondation Gottfried Keller, 1965