http://www.kunsthaus.ch/fr/collection/restauration/exemples-pratiques/antoine-bourdelle/?redirect_url=title%3DCommunique

Kunsthaus Zürich

Antoine Bourdelle «Sappho» 1887/1925

Description du projet

Le Kunsthaus de Zurich possède depuis 1957 un exemplaire grand format de la sculpture en bronze «Sappho» de 1887/1925, une œuvre majeure du grand sculpteur français Antoine Bourdelle (1861-1929). Longtemps exposée en plein air, l’œuvre devait être restaurée d’urgence. Cette restauration a pu être réalisée en 2013 grâce au soutien de la Fondation BNP Paribas Suisse.

Originaire du sud-ouest de la France, le sculpteur Antoine Bourdelle (1861-1929) forme en conjonction avec Auguste Rodin et Aristide Maillol le triumvirat précurseur de la sculpture française moderne.

Bourdelle, qui connut déjà durant sa propre vie une reconnaissance mondiale, maitrisa tous les formats, en passant d'intimes, petites œuvres jusqu'à de grandes commandes publiques. Son thème principal est la figure humaine et son âme, travaillée avec force jusque dans les moindres détails. Ses œuvres se dédient souvent aux thèmes mythologiques et artistiques au sens strict.

L'œuvre «Sappho» est une représentation monumentale de la plus grande poétesse de l'Antiquité, Sappho (fin du 7ème / début du 6ème siècle avant Jésus-Christ). Nous la voyons avec une grande lyre, accroupie sur un petit élévation rocheuse. Du gros orteil droit pointé vers le haut jusqu'à sa main droite levée, son corps tout entier est rempli d'une forte tension qui se manifeste également dans les plis de sa robe. Le thème majeur de Sappho est l'amour - et la vénération de la déesse de l'amour Aphrodite, qui l'apporte aux hommes: «Immortelle Aphrodite en ton trône irisé», écrit-elle, «Enfant de Zeus, tramant tes tours, je t'en supplie / N'afflige pas mon cœur de douleurs ni d'ennui / Mais viens ici-bas».

Bourdelle se remet plusieurs fois à travailler sur sa composition de Sappho. Une première version, d'une hauteur de seulement 28 cm, est créé en 1887. Ensuite, en 1924, Bourdelle réalise un bronze de 70 cm de hauteur et un an plus tard le bronze monumental que nous présentons ici et dont 7 fontes furent réalisées. L'exemplaire conservé au Kunsthaus a passé plusieurs décennies à l'air libre, et par conséquence sa patine a souffert gravement. La restauration a pu être réalisée en 2013. Aujourd’hui remise en état et dotée d’une protection de surface adaptée, la statue peut à nouveau être admirée, et sera tout d’abord exposée à l’intérieur des locaux existants du Kunsthaus.

Dans le cadre de l'agrandissement du Kunsthaus, un emplacement particulièrement éminent s'offrirait dans le «Jardin de l'art», qui joue un rôle important dans le contexte du projet de construction de David Chipperfield Architects. Il reste à espérer que l'œuvre puisse ainsi retrouver sa place au sein de la grande collection de sculptures françaises (ou originaires de France) de l'époque entre 1875 et 1966, pour laquelle le Kunsthaus est à juste titre célèbre:

Cette restauration bénéficier du soutien de la
Fondation BNP Paribas Schweiz.

Antoine Bourdelle, «Sappho» 1887/1925
bronze, 207 x 100 x 145 cm, don d'Alexis Rudier
numéro d'inventaire 1957/32
Antoine Bourdelle, «Sappho» 1887/1925
bronze, 207 x 100 x 145 cm, don d'Alexis Rudier
numéro d'inventaire 1957/32