http://www.kunsthaus.ch/fr/collection/restauration/exemples-pratiques/collection-video/?redirect_url=title%3DDepartment

Kunsthaus Zürich

Collection vidéo

Projet de restauration et de numérisation

Le projet de restauration et de numérisation de la collection vidéo du Kunthaus Zürich bénéficie du généreux soutien de la Fondation Sophie et Karl Binding.

Le Kunsthaus Zürich possède l’une des plus importantes collections d’art vidéo de Suisse. Le musée a commencé à collectionner des vidéos d’art dès la fin des années 1970, à l’initiative d’Ursula Perucchi, alors directrice adjointe. Les pionniers de l’art vidéo comme Vito Acconci, Bruce Nauman, John Baldessari et Nam June Paik sont particulièrement bien représentés dans la collection. La scène vidéo allemande des années 1980 constitue un autre axe majeur, avec des artistes tels que Marcel Odenbach, Ulrike Rosenbach ou Klaus vom Bruch. Mais une large place est aussi réservée à la jeune génération, car ces dernières années, le fonds n’a cessé de s’étoffer. Au total, la collection compte près de 550 œuvres d’artistes suisses et étrangers.

Les particularités techniques de la vidéo confrontent sans cesse les musées à de nouveaux défis. Conscient de cette réalité, le Kunsthaus a entrepris un grand projet de conservation dès les années 1990, et jusqu’au début des années 2000, en faisant copier de nombreuses œuvres de la collection au format Bétacam numérique. On pensait alors que ce format d’archivage serait la solution pour les vingt années suivantes – hélas, elle s’avère aujourd’hui dépassée.

La technologie a connu entre-temps des avancées fulgurantes, et l’heure est venue de passer à un système d’archivage sur fichiers. Par ailleurs, Internet a fait naître de nouvelles exigences d’accessibilité. C’est pourquoi la collection vidéo va être intégralement numérisée, puis stockée dans une archive numérique à long terme. Ce projet durera plusieurs années. Il est également prévu de rendre la collection accessible aux chercheurs et aux personnes intéressées via l’intranet.

Environ 260 pièces de la collection sont très sales ou présentent des défauts nécessitant une restauration de grande ampleur. Ces vidéos vont être progressivement nettoyées par l’atelier de conservation vidéo de Berne, puis préparées à la numérisation.

Les œuvres vidéo sont conservées et rendues accessible au public avec le soutien de Memoriav, Association pour la sauvegarde de la mémoire audiovisuelle suisse.

Ill. 1
Joan Jonas, Left Side Right Side, 1972, vidéo
État avant nettoyage: image fortement détériorée
Ill. 1
Joan Jonas, Left Side Right Side, 1972, vidéo
État avant nettoyage: image fortement détériorée
Ill. 2
Joan Jonas, Left Side Right Side, 1972, vidéo
Après nettoyage: bonne qualité d’image
Ill. 2
Joan Jonas, Left Side Right Side, 1972, vidéo
Après nettoyage: bonne qualité d’image