http://www.kunsthaus.ch/fr/collection/restauration/exemples-pratiques/giacomo-ballaphase-de-tests/?redirect_url=title%3DEn

Kunsthaus Zürich

Giacomo Balla
Phase de tests

Une étude approfondie de l’état de conservation effectuée au stéréomicroscope a révélé que la peinture noire nécessitait d’être refixée non seulement sur des zones très localisées mais aussi sur des parties entières de l’œuvre.

La surface étant particulièrement sensible et délicate, des tests minutieux ont d’abord été effectués sur des modèles spécialement fabriqués pour l’occasion, avant de travailler sur l’original. On a reconstitué ces modèles à partir de l’original, en appliquant de la détrempe noire diluée sur la toile.

C’est finalement une combinaison de JunFunori et de colle d’esturgeon qui s’est avérée la plus appropriée pour fixer la peinture mate. Le JunFunori (Funori pur) est un adhésif à base d’algues qui donne de très bons résultats dans la consolidation des couches picturales mates et qu’on utilise traditionnellement dans la restauration japonaise du papier. La colle d’esturgeon, tirée de la vessie natatoire du poisson, est souvent utilisée dans la restauration de tableaux pour ses grandes qualités; son ajout a permis d’augmenter l’adhésion du mélange.

Ill. 1
Les modèles ont permis d’observer les éventuelles modifications provoquées par les moyens utilisés pour refixer la couche picturale
Ill. 1
Les modèles ont permis d’observer les éventuelles modifications provoquées par les moyens utilisés pour refixer la couche picturale
Ill. 2
Tests de fixage et de consolidation sur l’original
Ill. 2
Tests de fixage et de consolidation sur l’original