http://www.kunsthaus.ch/fr/collection/restauration/exemples-pratiques/la-peinture-vue-en-coupe-vallotton/?redirect_url=title%3DExa

Kunsthaus Zürich

Félix Vallotton

La peinture vue en coupe

On a prélevé, près du bord inférieur, au niveau du reflet des cheveux dans l’eau, un minuscule échantillon de peinture. L’analyse de sa coupe montre la structure de la matière picturale:

L’incarnat est posé sur le fond blanc et forme une couche jaunâtre, composée de fins pigments ocre, blancs et rouges. Vallotton a ensuite appliqué dessus la couche bleu-gris des cheveux. Pour ce tableau, Vallotton a utilisé de la peinture à l’huile toute faite que l'on trouvait à cette époque en tubes dans le commerce.

 

 

Vue en coupe de la couche picturale, grossie vingt fois
a: Couche transparente contenant des protéines (apprêt de la toile ou colle utilisée pour le doublage (postérieur à la peinture de la toile)
b: Fond blanc
c: Incarnat, couleur de la peau
d: Teinte bleu-gris des cheveux
Vue en coupe de la couche picturale, grossie vingt fois
a: Couche transparente contenant des protéines (apprêt de la toile ou colle utilisée pour le doublage (postérieur à la peinture de la toile)
b: Fond blanc
c: Incarnat, couleur de la peau
d: Teinte bleu-gris des cheveux
X: Zone de prélèvement du minuscule échantillon de peinture pour l’analyse en coupe reproduite ci-dessus
X: Zone de prélèvement du minuscule échantillon de peinture pour l’analyse en coupe reproduite ci-dessus