http://www.kunsthaus.ch/fr/collection/restauration/exemples-pratiques/le-debut-de-la-phase-de-recherche-et-perspectives/?redirect_url=title%25DM%25F%25E%AC%25%25F%25C%25Athodo

Kunsthaus Zürich

Rapport de progrès d'octobre 2010 - à avril 2011

Le début de la phase de recherche

En janvier 2011 débute la "phase pratique de contrôle" durant laquelle la méthodologie préparée pour les huit sculptures en plâtre est vérifiée. Le Workflow a pu être précisé et le catalogue des séquences de travail fut agrandi.

Des discussions avec l'expert en plâtre, Rolf Fritschi, et le mouleur, Monsieur Zollinger (Bischofzell, SG), ont aidé à répondre aux questions restées ouvertes et aussi dans les cas où des indices contradictoires avaient mené à des incertitudes dans l'interprétation. Dans le futur, les analyses des matériaux seront employées pour soutenir les suppositions.

Depuis peu de temps, nous faisons usage de Cintiq Interactive Pen Display de Wacom pour la cartographie des dommages et des points frappants au niveau de l'histoire de l'art, pour mieux pouvoir représenter et fixer certains phénomènes de manière uniforme ainsi que pour distinguer les dommages des traces technologiques et par la suite les marquer pour la restauration.

Un point culminant particulier à la fin de la première demi-année était la visualisation de l'intérieur de la sculpture en plâtre Homme Chiavenna 1 (1964) à l'aide de radiographique CT en 3-D de l'EMPA à Dübendorf. La sculpture, placée dans une caisse de transport, fut scannée sans être touchée. Pour la comparaison des surfaces de deux objets "identiques" cette méthode se révèle trop couteuse, mais elle a su révéler à l'œil une surprenante vie intérieure de la sculpture, comme la présence d' une structure de support en métal intégrée dans le plâtre et des indices d'un nez cassé lors du démoulage. De plus, le soupçon que l'artiste ait retraité la sculpture après son démoulage semble être bien fondé. Il est donc devenu possible de répertorier les éventuels points faibles et les zones problématiques sur lesquels se concentrer lors de la logistique du handling de la sculpture. Comme on voit sur l'image, une structure de support en métal (bleu) est placée à l'intérieur du plâtre. Le tracé de la structure de support en métal à l'intérieur permet de se prononcer sur le sujet des points faibles. Pour la sculpture Chiavenna 1 ceci signifie : la proximité des fils de fer à la surface démontre qu'elles ne sont pas bien intégrés dans la masse centrale de la sculpture et que là, par conséquent, elles ne peuvent pas vraiment satisfaire aux exigences de stabilisation. L'endroit cité autours du nez cache une ancienne réparation qui mérite une attention spéciale lors d'une intervention ou d'un déplacement de la sculpture (voir image 9).

Les images 9 et 10 révèlent des bulles d'air bleuâtres et verdâtres dans la substance du plâtre. Celles-ci nous offrent des informations supplémentaires relatives à leur homogénéité ou hétérogénéité, ce qui peut être bien utile dans le futur lorsqu'il s'agira de choisir les mesures de conservation appropriées.

De plus, les données rassemblées peuvent être utilisées aussi pour des mesures préventives comme par exemple pour la préparation de moyens d'emballage et de transport adéquats.

Durant ce travail, les rencontres avec les experts et la visite au EMPA à Dübendorf, l'équipe a été accompagnée cinématographiquement par Roy Oppenheim qui documentera ce projet s'étalant sur plusieurs années avec un film d'environ 50 minutes.

Perspectives

L'élaboration de la méthodologie d'analyse et du format de documentation a put être largement conclue. Huit objets ont été examinés systématiquement et catalogués.

Les 70 objets restants seront examinés successivement dans la prochaine année et demie. L'examen parallèle des documents écrits disponibles promet de révéler des informations précieuses qui s'ajouterons à l'histoire et à la fabrication des plâtres. Dans certains cas individuels, il serait utile de procéder en plus à des comparaisons avec des œuvres en bronze et des analyses des matériaux.

Illustration 6: Vue de face du Modèle en terre cuite pour la série d'essais © 2011 Kunsthaus Zürich
Illustration 6: Vue de face du Modèle en terre cuite pour la série d'essais
© 2011 Kunsthaus Zürich
Illustration 7: Détail d'un objet d'essai lors du retrait du plâtre à la tête © 2011 Kunsthaus Zürich
Illustration 7: Détail d'un objet d'essai lors du retrait du plâtre à la tête
© 2011 Kunsthaus Zürich
Illustration 8 montre (de gauche à droite): Plâtre à partir d'un modèle d'argile, 1 et 2, réalisé à partir d'un moule en gélatine ©2011 Kunsthaus Zürich
Illustration 8 montre (de gauche à droite): Plâtre à partir d'un modèle d'argile, 1 et 2, réalisé à partir d'un moule en gélatine
©2011 Kunsthaus Zürich
Illustration 9: Vue arrière et parcours de la structure de support (bleu) et la distribution de bulles d'air (vert, marron), marqués en couleur dans la masse de plâtre (GS 334 © EMPA)
Illustration 9: Vue arrière et parcours de la structure de support (bleu) et la distribution de bulles d'air (vert, marron), marqués en couleur dans la masse de plâtre
(GS 334 © EMPA)
Illustration 10: Vue latérale gauche et parcours de la structure de support (bleu) et la distribution de bulles d'air (vert, marron), marqués en couleur dans la masse de plâtre (GS 334 © EMPA)
Illustration 10: Vue latérale gauche et parcours de la structure de support (bleu) et la distribution de bulles d'air (vert, marron), marqués en couleur dans la masse de plâtre
(GS 334 © EMPA)