http://www.kunsthaus.ch/fr/collection/restauration/exemples-pratiques/le-maitre-des-oeillets-zurichois/?redirect_url=title%3dM%d0%a0%c2%a0%d0%b2%d0%82%d1%9a%d0%a0%e2%80%99%d0%92%c2%a9thodolog

Kunsthaus Zürich

Le maître des œillets zurichois

Avec les deux ailes d'un grand retable consacré à l’archange Saint Michel du jeune maître des œillets zurichois (Hans Leu l’Ancien), le Kunsthaus Zurich possède sans doute une des œuvres les plus importantes de  l’apogée de la peinture zurichoise avant l'iconoclasme de 1524.
Les deux ailes du retable crées autour de 1490 ont été partagés en deux  à un certain moment,  ce qui permet une présentation permanente des quatre panneaux avec les images dédiées à la «Chute Infernale»,  au «Jugement Dernier», à «l’Adoration des Rois Mages» et à «la Descente du Saint-Esprit».

Le panneau «Chute Infernale» fur déjà restauré en 2002 lors de l’exposition 'Choix du Public'.

Grâce à l’aimable support de la
Fondation BNP Paribas Suisse
nous sommes aujourd'hui en mesure d’effectuer les travaux de restaurations du panneau «la Descente du Saint-Esprit».

Les travaux de restauration ont été entamés en juin 2009. A partir de novembre 2009, le panneau fraîchement restauré sera accessible au public dans la collection permanente du Kunsthaus Zurich.

Le maître des œillets zurichois
Raison et objectif de la restauration

Les mesures de restauration entreprises depuis le 1.6.2009
Support et encadrement
Les couches colorées

Le jeune maître des œillets zurichois
(Hans Leu l’Ancien)
La Descente du Saint-Esprit, vers 1490
Tempera sur bois de pin, 167 X 114 cm
Donation de la succession August  Abegg, 
No. D’inventaire 1928
(Etat initial dans cadre original)
Le jeune maître des œillets zurichois
(Hans Leu l’Ancien)
La Descente du Saint-Esprit, vers 1490
Tempera sur bois de pin, 167 X 114 cm
Donation de la succession August Abegg,
No. D’inventaire 1928
(Etat initial dans cadre original)