http://www.kunsthaus.ch/fr/collection/restauration/exemples-pratiques/le-maitre-des-oeillets-zurichois/les-couches-colorees/?redirect_url=title%3DCommunique%3F%201c%EF%BF%BD%25

Kunsthaus Zürich

Les couches colorées

Grâce à un nettoyage attentif de la surface (nettoyage aqueux avec 0,2% de Marlipal), une amélioration optique remarquable a d’ores et déjà pu être réalisée. Les couleurs apparaissent plus clairement et aussi les imitations des brocarts appliqués aux vêtements sont mieux discernables.

Mais l’enlèvement des salissures superficielles a surtout pu révéler que le vernis appliqué lors de la dernière restauration était parfaitement intact et continuait à rendre une bonne saturation des couleurs ainsi qu’un brillant superficiel homogène.

Ceci constituait un argument supplémentaire en faveur de la sauvegarde des anciennes retouches décolorées et de procéder aux corrections chromatiques nécessaires  sur la surface du vernis existant.

Le maître des œillets zurichois
Raison et objectif de la restauration

Les mesures de restauration entreprises depuis le 1.6.2009
Support et encadrement
Les couches colorées

Etat initial après le nettoyage de surface. Les retouches décolorées sont particulièrement gênantes, tout comme les nouvelles fissures.
Etat initial après le nettoyage de surface. Les retouches décolorées sont particulièrement gênantes, tout comme les nouvelles fissures.
Les retouches à base d’huile apparaissent plus foncées que l’original. Les couches colorées plus récentes, affixées en partie avec l’aide de colle dans l’arrière-fond doré, se manifestent par une légère fluorescence orange.
Les retouches à base d’huile apparaissent plus foncées que l’original. Les couches colorées plus récentes, affixées en partie avec l’aide de colle dans l’arrière-fond doré, se manifestent par une légère fluorescence orange.
Etat après le masticage
Etat après le masticage