http://www.kunsthaus.ch/fr/collection/restauration/exemples-pratiques/techniques-utilisees-bonnard/?redirect_url=title%3DGuide

Kunsthaus Zürich

Pierre Bonnard

Techniques utilisées

Détail de la «Femme à la pèlerine»: pour ces panneaux décoratifs, Bonnard a utilisé différents matériaux de peinture et de dessin. Ici, on aperçoit le fusain, le crayon (contour du dos), la craie blanche, la peinture, appliquée de manière transparente ou couvrante.
Détail de la «Femme à la pèlerine»: pour ces panneaux décoratifs, Bonnard a utilisé différents matériaux de peinture et de dessin. Ici, on aperçoit le fusain, le crayon (contour du dos), la craie blanche, la peinture, appliquée de manière transparente ou couvrante.

Bonnard a laissé cette œuvre inachevée. Les figures de femmes ont été dessinées au fusain sur papier, les corrections sont visibles, de même que les indications d’ombre et de lumière. Ensuite, il a travaillé sur ces études à la peinture, allant plus ou moins loin selon les panneaux: si la peinture recouvre quasiment toute la surface de la feuille pour la «Femme à la robe quadrillée», la «Femme assise au chat» n’est quant à elle que partiellement colorée, dans un petit nombre de tons.

Les lignes de crayon gris lourdement tracées, qui suivent les silhouettes des personnages, ont servi à reporter les contours sur la deuxième version de cette œuvre, qui se trouve aujourd’hui au Musée d’Orsay. Leur comparaison directe a montré que les contours de deux femmes coïncident avec ceux de la deuxième version.


Détail de la «Femme de dos »: pour ces panneaux décoratifs, Bonnard a utilisé différents matériaux de peinture et de dessin. Ici, on aperçoit le fusain, le crayon (contour du dos), la craie blanche, la peinture, appliquée de manière transparente ou couvrante.
Détail de la «Femme de dos »: pour ces panneaux décoratifs, Bonnard a utilisé différents matériaux de peinture et de dessin. Ici, on aperçoit le fusain, le crayon (contour du dos), la craie blanche, la peinture, appliquée de manière transparente ou couvrante.