http://www.kunsthaus.ch/fr/expositions/actuel/?redirect_url=title%25DM%25F%25E%C2%AC%25%25F%25C%25Athodo

Kunsthaus Zürich

Edvard Munch et la famille Esche. Les portraits - La Collection

25 novembre 2016 – 26 février 2017

Le Kunsthaus Zürich organise une présentation spéciale: «Edvard Munch et la famille Esche. Les portraits - La Collection». Des œuvres majeures d’Edvard Munch et d’autres artistes ayant appartenu aux Esche, famille d’industriels de Chemnitz, seront réunies au Kunsthaus Zürich. Le «Portrait de Hanni Esche» (1905) a récemment rejoint cet ensemble.

En 1905, Edvard Munch a peint six portraits de la famille de l’industriel du textile de Chemnitz Herbert Esche; la majorité d’entre eux, avec le grand portrait de groupe des enfants au centre, appartient depuis 1997 à la Fondation Herbert Eugen Esche domiciliée au Kunsthaus Zürich, où ils sont exposés dans la collection. Or la Fondation vient de se voir offrir le portrait de la mère Hanni Esche, pendant du portrait d’enfants et jalon majeur dans l’évolution du style de la maturité, très coloré, de Munch. Ce «Portrait de Hanni Esche» (1905), qui vient enrichir la collection du Kunsthaus sous forme de prêt permanent, est resplendissant. Sur le fond jaune lumineux, l’habit de Hanni Esche, d’un bleu clair et pur, ressemble à une grande vague. Au-dessus, ses yeux pétillants, qui éclairent du visage rose, se posent sur les enfants et l’observateur. Pour célébrer l’arrivée au Kunsthaus de ce tableau et la réunion des portraits de la famille Esche (celui de la mère retrouvant celui de ses deux enfants), une petite exposition est organisée au Kunsthaus, et reconstitue la genèse de l’œuvre.

À l’origine, les tableaux se trouvaient dans la remarquable villa construite par Henry van de Velde pour Esche, mais en 1945 Herbert Esche déménagea chez sa fille à Küsnacht, où les tableaux étaient accrochés dans la salle à manger, elle aussi meublée par van de Velde. Ce cadre sera reconstitué pour l’exposition, accompagné d’une documentation sur ce bâtiment novateur et sur la genèse de cet ensemble d’œuvres de Munch. La présentation sera complétée par une dizaine d’autres tableaux issus de la collection familiale – notamment des œuvres de Theo von Rysselberghe, Signac, Cross, Vuillard, pour ne citer que quelques noms. Le tout formera un ensemble éminemment représentatif du goût avant-gardiste en vigueur vers 1900 comme peu d’exemples en ont été conservés.

Edvard Munch, Portrait Hanni Esche, 1905
Huile sur toile, 81 x 70,5 cm
Kunsthaus Zürich, prêt de la Fondation Herbert Eugen Esche, 2015
Edvard Munch, Portrait Hanni Esche, 1905
Huile sur toile, 81 x 70,5 cm
Kunsthaus Zürich, prêt de la Fondation Herbert Eugen Esche, 2015