http://www.kunsthaus.ch/fr/expositions/apercu/hans-jakob-oeri/?redirect_url=title%3DEtat

Kunsthaus Zürich

Hans Jakob Oeri

12 août – 23 octobre 2016

Avec «Hans Jakob Oeri – Un artiste suisse à Paris, Moscou, Zurich», le Kunsthaus Zürich présente la première exposition de ce peintre et dessinateur longtemps sous-estimé, voire oublié. De son vivant, Hans Jakob Oeri (1782 – 1868) était pourtant un artiste considéré, non seulement à Zurich, sa ville natale où il fut aussi un membre actif de la «Zürcher Künstlergesellschaft» dès 1807, mais aussi en France, Allemagne et Russie. Ses oeuvres étaient recherchées par les collectionneurs, et comptent aujourd’hui encore parmi les plus valables et novatrices de l’art suisse de la première moitié du 19ème siècle. En 1806, Oeri peint à Paris «Chloé», son chef-d’oeuvre réalisé dans le style du classicisme français, d’après une idylle de Salomon Gessner. De retour en Suisse, il peint vers 1807 «L’Atelier à Paris». Malgré l’étroitesse oppressante et la misère des lieux, Oeri réussit à mettre en scène une réunion familiale et amicale dans laquelle la force artistique triomphe sur la pauvreté, la concurrence entre artistes et la hiérarchie sociale. L'exposition et le catalogue qui l'accompagne permettront de redécouvrir cet artiste.

Avec le soutien de la A-Charity Foundation, la Dr. Georg und Josi Guggenheim-Stiftung et d'une autre fondation

Hans Jakob Oeri, L’Atelier à Paris, vers 1807
Winterthour, Kunstmuseum
Hans Jakob Oeri, L’Atelier à Paris, vers 1807
Winterthour, Kunstmuseum