http://www.kunsthaus.ch/fr/expositions/apercu/inspiration-japonaise/?redirect_url=title%3DR%3F%E2%20ac%153%3F%3Fgleme

Kunsthaus Zürich

Monet, Gauguin, Van Gogh…
Inspiration japonaise

20 février – 10 mai 2015

L’art japonais a joué un rôle fondamental dans le développement de l’art moderne. Presque tous les grands maîtres se sont laissé inspirer par les motifs et les procédés stylistiques japonais. Pour la première fois depuis plus de 25 ans, une vaste exposition est consacrée à ce phénomène connu sous le terme de «japonisme». Elle se concentre sur la période de 1860 à 1910, qui correspond aux débuts et à l’apogée de la réception de l’art japonais en France.

L’ouverture du Japon en 1854, après plus de 200 ans d’isolement complet, a déclenché en Occident, et surtout en France, un véritable engouement pour ce pays. Celui-ci a été stimulé par les expositions universelles – en particulier celles de Vienne en 1873 et de Paris en 1878 – qui présentaient des marchandises très convoitées en provenance du Japon.

Cette fascination a pris plusieurs formes: des artistes comme Monet, Gauguin, van Gogh, Bonnard ou Degas ont représenté dans leurs propres oeuvres des objets d’art ou usuels importés, ont repris des thèmes de l’iconographie japonaise et sont allés jusqu’à assimiler le langage de l’estampe japonaise. Et c’est justement cette appropriation, conjuguée à leur propre tradition iconographique, qui a enclenché un processus créatif, à l’origine d’une variété de formes d’expression, dont l’influence a marqué les arts pendant une grande partie du 20ème siècle.

L’exposition présente plus de 300 pièces prestigieuses. Outre des peintures, elle comprend une sélection représentative d’estampes d’artistes japonais comme Hokusai, Hiroshige et Utamaro, qui proviennent en partie de collections des artistes de cette époque. De même, des objets d’art japonais sont confrontés à des objets provenant d’Europe. Des photographies de voyage et des affiches complètent l’image que l’Europe du 19ème siècle se faisait du Japon.

En collaboration avec le Museum Folkwang, Essen.

Avec le soutien de la Fondation Truus et Gerrit van Riemsdijk et de Farrow & Ball, sponsor des peintures de l’exposition.

Claude Monet, Le bassin aux nymphéas, 1899
The State Pushkin Museum of Fine Arts, Moscow
Claude Monet, Le bassin aux nymphéas, 1899
The State Pushkin Museum of Fine Arts, Moscow