http://www.kunsthaus.ch/fr/informations/la-compagnie/grusswort-mai/?redirect_url=title

Kunsthaus Zürich

Bienvenue

2014 – Prélude à la nouvelle année

Plus de 300'000 personnes ont rendu visite au Kunsthaus l’année passée et nous nous réjouissons de l’écho positif que nos efforts ont suscité! Nous vous remercions dès maintenant de votre présence pour cette année aussi. Dans notre programmation d’exposition un premier temps fort vous attend dans la salle Bührle dès le 7 février: L’expressionisme et le fauvisme sont les deux mouvements fondamentaux du début du modernisme et pour la première fois en Suisse vous pourrez voir les échanges réciproques entre ceux-ci à travers des chefs-d ‘œuvres de la période, dans une exposition organisée en collaboration avec le Los Angeles County Museum.

Beaucoup d’activité également derrière les coulisses: la collection déjà digitalisée sera intégrée dans un logiciel moderne pour musées qui rendra bien de séquences de travail plus faciles et efficaces – ceci est un projet géant demandant d’importantes ressources financières et un grand engagement du personnel. Entretemps de courageux ouvriers escalent le beau et énorme toit (présentant quelques fuites) de l’historique édifice Moser qui nécessite une rénovation douce et en en profondeur. La fondation Stiftung Zürcher Kunsthaus est l’organisme responsable pour nos biens fonciers et ce sera donc sa tâche d’accompagner et de coordonner les travaux.

Si tout se déroule selon les plans, nous pourrons prochainement célébrer la pose de la première pierre du bâtiment d’agrandissement conçu par David Chipperfield, dont le projet a été planifié dans les moindres détails et se trouve prêt pour la réalisation. Comme vous l’avez entendu à travers les médias, et malgré le referendum positif, un recours suivi d’élaborations juridiques relativement longues avait causé un retard du processus qui est maintenant cependant prêt à reprendre: le Kunsthaus est bien préparé pour son prochain pas vers le futur. Le premier coup de pioche ne sera surement pas bien difficile…

Chaleureuses salutations,
Christoph Becker

Directeur Christoph Becker
Directeur Christoph Becker