http://www.kunsthaus.ch/fr/informations/la-compagnie/domaines-specialises/?redirect_url=title%3DMuseum

Kunsthaus Zürich

L’organisation d’expositions

L’organisation d’une exposition commence déjà des années avant que les invitations au vernissage ne soient envoyées. La planification du travail est entreprise dès que les programmes des deux ou trois années à venir sont disponibles. De ce moment et jusqu’au vernissage, la collaboratrice assignée à l’organisation joue un rôle actif dans tout le processus et reste en étroit contact avec les curateurs – et ceci toujours pour plusieurs expositions à la fois. Ceci demande une très grande flexibilité, car souvent une exposition se trouve à peu de jours avant son ouverture, tandis qu’une autre en est aux stades initiaux et que pour une troisième des requêtes de prêts affluent ou que la production des catalogues doit être assurée. L’office d’organisation se voit comme liaison et comme point d’information pour tous les autres départements inclus dans l’organisation de l’exposition temporaire: en font partie les curateurs, l’office du sponsoring, le bureau de presse et de communication, les archivistes, qui organisent les transports des œuvres d’art depuis n’importe quel endroit sur terre, les restaurateurs et les techniciens et aussi les employés de la boutique du musée. Les petites expositions de cabinet ne sont en principe pas moins exigeantes en termes d’organisation que les grandes expositions comme celles qui ont lieu dans le Bührle-Saal. Déterminant est surtout si l’exposition a été conçue et réalisée par le Kunsthaus ou s’il s’agit d’une collaboration avec une autre institution ou bien si cette exposition a déjà été présentée ailleurs. Certains des différents concepts d’expositions nécessitent une bonne dose de fantaisie et d’improvisation. Les contacts variés et multiples avec les musées partenaires et la coordination des différents besoins aussi bien au sein du musée qu’à l’extérieur représentent un défi quotidien – souvent entraînant bien d’agitation, mais garantissant toujours de nouvelles expériences.

De gauche à droite: Franziska Lentzsch (responsable), Carlotta Graedel Matthäi, Esther Braun-Kalberer
Manque sur cette image: Martina Pfister
Photo © Caroline Minjolle
De gauche à droite: Franziska Lentzsch (responsable), Carlotta Graedel Matthäi, Esther Braun-Kalberer
Manque sur cette image: Martina Pfister
Photo © Caroline Minjolle