> Si vous ne pouvez pas lire le communiqué de presse, cliquer ici

Communiqué de presse

Zurich, 15 décembre 2016


Le Kunsthaus Zürich a numérisé sa collection Dada. Les résultats sont en ligne.

Le Kunsthaus Zürich possède près de 740 documents historiques et œuvres d’art Dada: peintures, sculptures, photographies, travaux sur papier, lettres, livres, revues, tracts, affiches et manuscrits. À l’occasion du centenaire du mouvement Dada, pour des raisons de conservation, ces documents (à l’exception des tableaux et sculptures) ont été numérisés et sont désormais accessibles au public du monde entier. C’est donc l’une des plus importantes collections Dada du monde qui peut à présent être consultée en ligne.


«Erste Internationale Dada Messe. Ausstellung und Verkauf dadaistischer Erzeugnisse», galerie Dr. Otto Burchard, Berlin 1920
4 pages, imprimées en noir et rouge sur papier de pâte mécanique marron
Kunsthaus Zürich
«Erste Internationale Dada Messe. Ausstellung und Verkauf dadaistischer Erzeugnisse», galerie Dr. Otto Burchard, Berlin 1920
Kunsthaus Zürich

PLUS DE 50 ARTISTES
Le Kunsthaus conserve des œuvres et des témoignages de plus de 50 artistes, qui forment le noyau dur du mouvement Dada: Hans (Jean) Arp, Johannes Baader, Johannes Baargeld, Erwin Blumenfeld, I.K. Bonset (Theo Van Doesburg), André Breton, Serge Charchoune, Paul Citroen, Jean Crotti, Marcel Duchamp, Paul Eluard, Max Ernst, Julius Evola, George Grosz, Raoul Hausmann, John Heartfield, Hannah Höch, Richard Huelsenbeck, Marcel Janco, Francis Picabia, Man Ray, Georges Ribemont-Dessaignes, Hans Richter, Christian Schad, Kurt Schwitters, Walter Serner, Marcel Słodki, Philippe Soupault, Sophie Taeuber, Tristan Tzara, et bien d’autres encore.


La restauratrice Jean Rosston en train d’enlever le cadre d’une œuvre
Photo: Kunsthaus Zürich
La restauratrice Jean Rosston en train d’enlever le cadre d’une œuvre
Photo: Kunsthaus Zürich

FAIRE CONNAÎTRE, PROMOUVOIR LA RECHERCHE, CONSERVER
Le dadaïsme suscitant un grand intérêt dans le monde entier, œuvres et documents ont été souvent prêtés à des musées suisses et étrangers pour y être exposés. Mais comme le papier était souvent de très mauvaise qualité au début du 20ème siècle et surtout pendant la Première Guerre mondiale, beaucoup d’originaux sont fragiles et se sont détériorés. Leur manipulation doit par conséquent être limitée. Dans certains cas critiques, ces originaux irremplaçables ne peuvent supporter aucune manipulation supplémentaire. Pour promouvoir la recherche au niveau international, sans avoir à les déplacer ni à les exposer à la lumière qui pourrait les endommager, ces originaux vulnérables de plusieurs pages n’ont pas seulement été numérisés par leur couverture comme il est généralement d’usage, mais reproduits in extenso. Cette opération fort longue a été précédée d’un examen minutieux du contenu de ces œuvres et documents et d’une expertise précise de chacun d’entre eux par les restaurateurs du musée. Différents services de la bibliothèque, de la collection graphique et du département restauration ont étroitement collaboré avec les spécialistes de l’histoire de l’art. Ce projet a été dirigé par Cathérine Hug (commissaire d’exposition) pour le contenu, Thomas Rosemann (responsable de la bibliothèque) ainsi que par Raimund Meyer, expert du mouvement Dada. La restauration des œuvres a été encadrée par Jean Rosston.


Hans Arp, Max Ernst et Tristan Tzara
Carte postale adressée à Paul Eluard, 1921
Encre de Chine au pinceau, tabac, encre, timbres, tampon et impression en noir, 14 x 9 cm
Kunsthaus Zürich, © 2016 ProLitteris, Zurich / succession Tristan Tzara
Hans Arp, Max Ernst et Tristan Tzara
Carte postale adressée à Paul Eluard, 1921
Kunsthaus Zürich, © 2016 ProLitteris, Zurich / succession Tristan Tzara

ETENDUE DE LA NUMÉRISATION ET PRÉSENTATION
Le projet de numérisation concerne l’ensemble des documents originaux et des travaux sur papier ayant vu le jour entre 1916 et 1925. Les réimpressions et la littérature critique ne sont pas concernées par ce travail de numérisation et de restauration. Tous les écrits sont entièrement scannés, jaquette, dos et verso des livres compris. Un seul document contient parfois plusieurs dizaines voire plusieurs centaines de pages. Les scans réalisés sur des appareils calibrés ont été archivés au format TIFF avec une haute résolution (400 dpi) et une profondeur de couleurs de 24 bit. Une mire et une réglette sont intégrées aux images pour permettre de mieux juger de la dimension et des couleurs des objets.


Numérisation d’un collage (1919) de Hans Arp
Photo: Kunsthaus Zürich
Œuvre © 2016 ProLitteris, Zurich
Numérisation d’un collage (1919) de Hans Arp
Photo: Kunsthaus Zürich
Œuvre © 2016 ProLitteris, Zurich

PRÉSENTATION EN LIGNE
Toutes les œuvres numérisées peuvent être facilement consultées sur https://digital.kunsthaus.ch. Les multiples fonctions de recherche ne se limitent pas à la description des objets, mais peuvent aussi être utilisées pour des recherches plein texte dans les documents originaux, rendus lisibles grâce à la reconnaissance optique de caractères (OCR). Des informations complémentaires sur les volumes, chapitres, paragraphes, reproductions, les poèmes contenus et d’autres éléments ainsi que sur les artistes ayant participé aux créations permettent d’avoir une vue d’ensemble des contenus et un accès direct aux parties souhaitées. Les reproductions peuvent être présentées en aperçu sous forme de liste, chaque image peut être agrandie en continu. Les documents complets ainsi que chaque élément qui les compose peuvent être téléchargés au format PDF. Grâce à ce projet, 100 ans après sa naissance, Dada vient une deuxième fois au monde. Et devient immortel.


Ce projet a pu être réalisé grâce au soutien de la Fondation Ernst Göhner, d’Assurances Helvetia et de l’Office fédéral de la culture OFC. La réalisation technique a été effectuée en collaboration avec le centre de numérisation de la Bibliothèque centrale de Zurich.


A L’ATTENTION DES RÉDACTIONS
Ce communiqué ainsi que les reproductions sont disponibles sur le site kunsthaus.ch à la rubrique Information/Presse.
Pour plus d’informations, Kunsthaus Zürich, Presse & communication
Kristin Steiner, kristin.steiner@kunsthaus.ch, tél. +41 44 253 84 13


 

Zürcher Kunstgesellschaft Postfach CH 8024 Zürich Tel. +41 (0)44 253 84 84
Fax
+41 (0)44 253 84 33 www.kunsthaus.ch info@kunsthaus.ch
Museum Heimplatz 1 Direktion Winkelwiese 4, CH 8001 Zürich

Vous ne souhaitez plus recevoir nos communiqués de presse? Vous pouvez vous désabonner en