Guillaume Bruère travaille très vite. D’un trait énergique et vibrant, il crée de multiples œuvres en un temps très bref. Bruère aime dessiner directement dans les musées, en s’inspirant de toiles de maîtres célèbres.

La première exposition individuelle en Suisse

Entrée dans la collection

CHF 16.–/11.– (tarif réduit et groupes)
Entrée gratuite pour les adhérents et les moins de 17 ans

À l’attention des groupes

Nous serons ravis de vous accueillir! Pour des raisons d’organisation, l’inscription est obligatoire. Merci de nous communiquer la date souhaitée deux semaines à l’avance.
info@kunsthaus.ch, +41 44 253 84 84

Il est intervenu au Louvre, à l’Alte Pinakothek de Munich, à la Gemäldegalerie de Berlin et au Kunsthaus Zürich où est proposée sa première exposition individuelle en Suisse. Le Kunsthaus présente plus de 50 œuvres ayant vu le jour entre 2012 et 2018.

Le visage et le portrait jouent un rôle majeur dans l’œuvre de Bruère. Pour cette exposition, l’artiste a créé quatre portraits grand format de gardiens travaillant au Kunsthaus. Par cette démarche, il braque les projecteurs sur des gens qui jouent un rôle central dans le musée, mais qui en tant qu’individus restent le plus souvent dans l’ombre. Ces dessins ont vu le jour l’an passé lors de sessions de dessin en public organisées pendant la journée portes ouvertes et pendant la longue nuit des musées zurichois.

Bruere_Boecklin.png
Guillaume Bruère, Dessin d'après Arnold Böcklin au Kunsthaus Zürich, 2012
Bruere_Yvonne-Schauspielhaus.png
Guillaume Bruère, Répétition de la pièce «Yvonne, die Burgunderprinzessin» au Schauspielhaus Zürich, 2015
SliderSmall_Querformat_Bvariabel_H720_Bruere_Live_mit_model.png
Guillaume Bruère au Kunsthaus Zürich, 2018
Bruere_PortraitJeremyHuldi.png
Guillaume Bruère, Portrait de Jeremy Huldi au Kunsthaus Zürich, 2018
SliderSmall_Hochformat_Bvariabel_H860_Bruere_Papierrolle (1).png
Guillaume Bruère, Dessin d'après Arnold Böcklin au Kunsthaus Zürich, 2012
Bruere_CindySherman.png
Guillaume Bruère, Dessin d'après Cindy Sherman au Kunsthaus Zürich, 2014
Bruere_AlbertoGiacometti.png
Guillaume Bruère, Dessin d'après Alberto Giacometti au Kunsthaus Zürich, 2013

D’après van Gogh, d’après Bruère

Lors de ses visites au Kunsthaus, Bruère a réalisé plus de 200 dessins, dont pas moins de 38 d’après l’autoportrait de Van Gogh. Bruère a aussi été accueilli plusieurs fois au Schauspielhaus Zürich, où il a dessiné pendant des répétitions, par exemple pour «Yvonne, princesse de Bourgogne». L’exposition présente pour la première fois une sélection de ces deux ensembles d’œuvres zurichois.

Commissaire d‘exposition: Mirjam Varadinis

--

Image ci-dessus:

Dessin d’après Vincent van Gogh au Kunsthaus Zürich, 2013

Avec le soutien de

« Je suis très attaché à la ville de Zurich. Je me suis fait beaucoup d’amis ici, et j’ai été très soutenu dans beaucoup de domaines. Je suis d’autant plus heureux de cette exposition au Kunsthaus Zürich. » — Guillaume Bruère
« Pour «La guerre» de Böcklin, je me suis volontairement aventuré dans les zones d’ombre de ce qui est permis et de ce qui ne l’est pas. Si tu demandes si tu peux dérouler un rouleau de cette taille par terre dans une salle du Kunsthaus, on te dira sûrement » — Guillaume Bruère
« Un portrait nous met face à une contradiction: on a l’impression de voir un être humain, qui de son côté nous observe en retour (à cause du petit point blanc dans la pupille), alors que ce n’est qu’un tableau. » — Guillaume Bruère