La rétrospective présente une centaine d’œuvres du travail créatif extraordinaire de Niki de Saint Phalle: assemblages des débuts de l’artiste, art action, graphisme, les «Nanas», le «Jardin des Tarots» et de grandes sculptures tardives.

Monumentalité et couleur, discrétion et subtilité

Admission

CHF 23.–/18.– (tarif réduit et groupes) Collection inclus.
Entrée gratuite pour les adhérents et les moins de 17 ans.

À l’attention des groupes

Nous serons ravis de vous accueillir! Pour des raisons d’organisation, l’inscription est obligatoire. info@kunsthaus.ch, +41 44 253 84 84

ORGANISER VOTRE VISITE

Niki de Saint Phalle (1930–2002), l’une des plus grandes artistes du 20e siècle, a acquis une notoriété mondiale grâce à ses «Nanas». De ces sculptures émane une joie de vivre en apparence insouciante qui a marqué l’image de l’artiste. Mais le travail de Niki de Saint Phalle va bien au-delà.

Son œuvre surprend par ses multiples facettes – excentrique, émotionnelle, sombre et brutale, pleine d’humour, profonde, et toujours stimulante. Le spectre extrêmement large de son activité se révèle dans la peinture et le dessin, dans les assemblages, les actions et les sculptures grand format, mais aussi dans le théâtre, le cinéma et l’architecture.

Très intéressée par les problématiques sociales et politiques, elle a remis en question les institutions et la répartition classique des rôles – travail dont la pertinence apparaît avec force aujourd’hui. Avec ses «Tirs» légendaires, réalisés dès les années 1960 lors d’actions provocantes, Niki de Saint Phalle a apporté une contribution décisive au genre de la performance, qui est plus que jamais d’actualité. Il suffit de suivre son parcours artistique pour que nombre de ses œuvres, notamment les «Nanas» et les grandes installations dans l’espace public, apparaissent sous un autre jour. Les œuvres sélectionnées pour cette rétrospective invitent à découvrir le travail complexe et extrêmement intéressant de cette artiste d’exception. Haute en couleur, d’une grande diversité, cette exposition – la dernière dont Christoph Becker aura assuré le commissariat pour le Kunsthaus – est bien sûr aussi un régal pour les yeux.

SaintPhalle_I-Am-the-Nana-Dream-House_1969.jpg
Niki de Saint Phalle, I Am the Nana Dream House, 1969, Musée d‘art et d‘histoire de Fribourg Photo: Musée d‘art et d‘histoire Fribourg © 2022 Niki Charitable Art Foundation, All rights reserved / ProLitteris, Zurich
SaintPhalle_Little-Nana_1968.jpg
Niki de Saint Phalle, Little Nana, 1968, ahlers collection Photo: Thomas Ganzenmüller, Hannover, © 2022 Niki Charitable Art Foundation, All rights reserved / ProLitteris, Zurich
SaintPhalle_L'accouchement-rose_1964.jpg
Niki de Saint Phalle, L‘accouchement rose, 1964, Moderna Museet Stockholm, Donation 1964 from the artist Photo: Moderna Museet/Stockholm © 2022 Niki Charitable Art Foundation, All rights reserved / ProLitteris, Zurich
SaintPhalle_King-Kong_1962.jpg
Niki de Saint Phalle, King-Kong, 1962, Moderna Museet, Stockholm, Donation 1972 from the artist Photo: Moderna Museet/Stockholm © 2022 Niki Charitable Art Foundation, All rights reserved / ProLitteris, Zurich
SaintPhalle_Tea-Party_1971.jpg
Niki de Saint Phalle, Tea Party, ou Le Thé chez Angelina, 1971, mumok - Museum moderner Kunst Stiftung Ludwig Wien, Leihgabe der Österreichischen Ludwig-Stiftung, seit 1981 Photo: mumok - Museum moderner Kunst Stiftung Ludwig Wien, © 2022 Niki Charitable Art Foundation, All rights reserved / ProLitteris, Zurich
SaintPhalle_My-love.jpg
Niki de Saint Phalle, My love, where shall we make love? 1971, Kunsthaus Zürich, 2021 © 2022 Niki Charitable Art Foundation, All rights reserved / ProLitteris, Zurich
SaintPhalle_Shooting-Painting_1964.jpg
Niki de Saint Phalle, Shooting-Painting (Tir), Édition 7/100 de l‘édition MAT, 1964, Collection Museum Haus Konstruktiv, don de la collection Rolf et Friedel Gutmann Photo: Stefan Altenburger, © 2022 Niki Charitable Art Foundation, All rights reserved / ProLitteris, Zurich
SaintPhalle_Nana-mosaique_1999.jpg
Niki de Saint Phalle, Nana Mosaïque Noire, 1999, Sammlung Würth Photo: Archiv Würth, © 2022 Niki Charitable Art Foundation, All rights reserved / ProLitteris, Zurich

Entre introversion et exhibition

Niki de Saint Phalle révèle beaucoup d’elle-même, y compris des aspects intimes. Le traumatisme de l’inceste commis par le père, son rapport tourmenté et problématique à sa mère, sa propre vision de sa place de femme dans la société sont très présents dans son travail, et quantité d’œuvres sont même des confrontations directes, voire des règlements de comptes avec son vécu et les protagonistes de son existence. Femme d’une grande élégance, elle a fait figure de solitaire dans le monde de l’art, alors encore dominé par les hommes, mais dans lequel elle occupe une place importante et définitive, que ce soit aux confins du Nouveau Réalisme et de l’art conceptuel en interaction avec le monde ou dans l’œuvre à caractère très intime qui s’exprime dans ses innombrables lettres et dessins. Elle oscille entre grands gestes accueillants, comme ceux de la «Nana Mosaïque Noire» (1999) ornée de morceaux de miroirs scintillants et de céramique éclatante, et amour du détail confinant à l’introversion, comme dans «L’accouchement rose» (1964), objet créé essentiellement à partir de barbelé et de bois qui représente une parturiente aux traits presque monstrueux.

SaintPhalle_Un-reve-plus-long_1976.jpg

Visites guidées publiques

Vous avez envie d’approfondir votre connaissance de l'exposition? Nos guides et médiateurs vous donneront de précieuses informations pour mieux comprendre les œuvres, et sonderont avec vous les différents plans d’interprétation d’une sélection de travaux.

Français: Samedi 15 octobre à 13h.
Prix: Billet de l’exposition + CHF 6.– / CHF 4.– (tarif réduit et membres) 
Inscription sur l'agenda!

Visite guidée privée

Nous serons ravis de répondre aux envies particulières de votre groupe.

  • Max. 20 personnes
  • Allemand, anglais, français, italien
  • CHF 190.– (allemand) / CHF 220.– (autres langues) + billet d'admission (tarife groupe)
  • Durée: 1 heure

Cette exposition est le fruit d’une coopération avec la Schirn Kunsthalle Frankfurt.

Ill: Leonardo Bezzola, Niki de Saint Phalle, Lucerne, 1969, Kunsthaus Zürich, photo © Succession Leonardo Bezzola, œuvre © 2022 Niki Charitable Art Foundation, All rights reserved /  ProLitteris, Zurich

Avec le soutien de: