L’artiste dano-islandais Olafur Eliasson (*1967) compte parmi les artistes contemporains les plus importants et ses œuvres sont présentées dans le monde entier dans de grands musées et de prestigieuses expositions.

En exclusivité pour le Kunsthaus

Entrée

CHF 23.–/18.– (tarif réduit et groupes)
Entrée gratuite pour les adhérents et les moins de 17 ans. Conseil : Réductions pour séniors (AVS) le mercredi

ORGANISER VOTRE VISITE

À l’attention des groupes

Nous serons ravis de vous accueillir! Pour des raisons d’organisation, l’inscription est obligatoire. info@kunsthaus.ch, +41 44 253 84 84

Pour le Kunsthaus Zürich, Eliasson réalise en exclusivité une nouvelle installation spécifiquement conçue pour la salle Bührle, qu’elle occupe en entier. Elle a pour thème notre rapport aux autres espèces et êtres vivants de la planète – question centrale à l’ère de l’anthropocène. Là où l’homme cherche à les dominer, Eliasson plaide quant à lui pour une symbiose et transforme l’espace muséal en une installation immersive totale qui sollicite tous nos sens.

Les travaux d’Eliasson rappellent souvent des dispositifs scientifiques et s’intéressent à des phénomènes naturels comme la lumière, l’eau, le mouvement et la réflexion. Mais il ne s’agit pas pour lui de réaliser que des expériences formelles et abstraites. L’artiste thématise plutôt la perception en soi et nous invite à regarder nous-mêmes le monde d’un nouvel œil, à le toucher, à l’explorer par l’odorat et ainsi à le redécouvrir.

Pour Eliasson, l’art doit aussi avoir une pertinence sociale. Des thèmes comme le changement climatique, les migrations et l’utilisation des ressources de notre planète jouent un rôle central dans son œuvre. Il réussit à transposer ces questions cruciales et ces enjeux sociaux majeurs dans une esthétique qui ne nous interpelle pas seulement sur un plan rationnel, mais nous touche aussi sur un plan émotionnel et physique.

Commissaire: Mirjam Varadinis

--

Image ci-dessus:

Dans le Studio Olafur Eliasson: test pour un nouveau travail d’installation, 2019 (détail), photo: Alcuin Stevenson / Studio Olafur Eliasson, © 2019 Olafur Eliasson

Avec le soutien de: