Ottilie W. Roederstein (1859 – 1937) a été de son vivant une artiste indépendante et reconnue pour ses portraits et ses natures mortes, non seulement en Suisse et en Allemagne, mais aussi à Paris, où à partir de 1883, elle a exposé ses toiles qui ont rencontré un grand succès.

Première présentation monographique

Entrée

CHF 16.–/11.– (tarif réduit et groupes)
Entrée gratuite pour les adhérents et les moins de 17 ans. Conseil : Réductions pour séniors (AVS) le mercredi

ORGANISER VOTRE VISITE

À l’attention des groupes

Nous serons ravis de vous accueillir! Pour des raisons d’organisation, l’inscription est obligatoire. info@kunsthaus.ch, +41 44 253 84 84

En 1912, elle a été la seule femme à représenter la Suisse à la mythique exposition internationale d’art du Sonderbund, à Cologne – entourée de collègues masculins tels que Giovanni Giacometti, Ferdinand Hodler et Cuno Amiet.

Cette reconnaissance internationale n’a pas empêché Roederstein de tomber dans l’oubli peu après son décès. Plus de 80 ans se sont écoulés: aujourd’hui, l’exposition au Kunsthaus, première présentation monographique de cette artiste en Suisse, se propose de faire redécouvrir à un large public, à travers une soixantaine de travaux, cette œuvre d’une grande richesse stylistique.

Exposition organisée en partenariat avec le Städel Museum de Francfort / Main.

Commissaire: Sandra Gianfreda

--

Image ci-dessus:

Ottilie W. Roederstein, Autoportrait, 1917, Kunsthaus Zürich, Vereinigung Zürcher Kunstfreunde, 1917