Les années 1920 sont une décennie d’effervescence sociale et artistique. Une guerre dévastatrice, suivie d’une grave pandémie présentant d’étonnants parallèles avec la crise actuelle du coronavirus, a ravivé la soif de vivre des hommes et des femmes. À aucun autre moment, le 20e siècle n’exprime un tel désir de nouveauté.

Feininger_Bauhaus.jpg
Theodore Lux Feininger, Xanti Schawinsky, Sans titre, vers 1927, Collection particulière, © Succession Theodore Lux Feininger, The Xanti Schawinsky Estate
Shahbazi_2014_Comp w Mountain__Gr_2014_0011__GS-KHZ.jpg
Shirana Shahbazi/Steindruckerei Wolfensberger, Composition with Mountain, 2014, Kunsthaus Zürich, © Shirana Shahbazi
Vallotton_1921_La Poudreuse__Privat.jpg
Félix Vallotton, La poudreuse, 192, Collection particulière
Marcus_1930_Ballett-Parodie__Kunstbiliothek.jpg
Elli Marcus, Valeska Gert: Ballett-Parodie in Tüllkleid, vers 1930, Staatliche Museen zu Berlin, Kunstbibliothek, © bpk / Kunstbibliothek, SMB / Elli Marcus
Neuschul_1926_Takka-Takka tanzt__Privat-M.jpg
Ernest Neuschul, Takka-Takka danse, 1926, Collection particulière, © Succession Ernest Neuschul
Moholy-Nagy_1922_LIS__KHZ.jpg
László Moholy-Nagy, LIS, 1922, Kunsthaus Zürich, 1981

De Joséphine Baker à Thomas Ruff

Entrée

CHF 23.–/18.– (tarif réduit et groupes)
Entrée gratuite pour les adhérents et les moins de 17 ans. Conseil : Réductions pour séniors (AVS) le mercredi

organiser votre visite


À l’attention des groupes

Nous serons ravis de vous accueillir! Pour des raisons d’organisation, l’inscription est obligatoire. info@kunsthaus.ch, +41 44 253 84 84

De nouvelles conceptions de l’urbanisme apparaissent et les villes croissent à toute vitesse. La répartition conventionnelle des rôles dans la société et dans la famille est remise en question et vole en éclats, les minorités défavorisées et opprimées font entendre leur voix dans la politique et dans la culture. Le quotidien des travailleurs s’améliore et, en même temps, une industrie des loisirs se développe. Ce haut degré d’innovation se reflète directement dans la soif d’expérimentation de tous les arts. Il est frappant de constater que leurs productions n’ont rien perdu de leur actualité.

Ici, contrairement à beaucoup d’autres expositions sur les années 1920, des styles comme le Bauhaus, Dada, la Nouvelle Objectivité ainsi que les icônes du modernisme en architecture et en design ne sont pas abordés séparément, mais engagent un dialogue et montrent l’hétérogénéité stylistique typique de ces années de rupture.

Spectacles, conférences et bien plus encore

L'exposition est accompagnée d'un vaste programme de discours. Des visites guidées dialogiques avec le Cabaret Voltaire aux spectacles de danse et d'actions de guérilla.

Programm d'accompagnemente PDF


Re:Frame 20s

Les étudiants de la Haute école des arts de Zurich (ZHdK) réagissent à l’exposition en proposant des univers visuels actuels. Les résultats de cet enseignement en ligne peuvent être consultés à:

https://www.kunsthaus.ch/museum/vermietung/ .

Axée sur Berlin, Paris, Vienne et Zurich, l’exposition envisage tous les médias courants à l’époque comme la peinture, la sculpture, le dessin, la photographie, le film et le collage. Elle offre une plateforme à des propositions artistiques moins connues, en particulier féminines. Les artistes contemporains Kader Attia, Marc Bauer, Andrea Büttner, Laura J Gerlach, Raphael Hefti, Rashid Johnson, Fabian Marti, Alexandra Navratil, Trevor Paglen, Nicolas Party, Thomas Ruff, Shirana Shahbazi, Veronika Spierenburg, Hiroshi Sugimoto, Rzn Torbey et Rita Vitorelli, qui s’intéressent explicitement à l’esthétique et aux thématiques des années 1920, font le lien avec l’époque présente. Marc Bauer, Veronika Spierenburg et Rita Vitorelli ont créé de nouveaux travaux spécialement pour cette exposition.

Avec la participation de Josef Albers, Hans Arp, Kader Attia, Johannes Baargeld, Josephine Baker, Marc Bauer, Erwin Blumenfeld, Constantin Brancusi, André Breton, Marcel Breuer, Suse Byk, Andrea Büttner, Coco Chanel, Adolf Dietrich, Dodo, Theo van Doesburg, Marcel Duchamp, Max Ernst, Theodore Lux Feininger, Hans Finsler, Laura J Gerlach und Margarete Schütte-Lihotzky, Valeska Gert, Barthel Gilles, George Grosz, Raphael Hefti, Heinrich Hoerle, René Herbst, Hannah Höch, Karl Hubbuch, Pierre Jeanneret, Rashid Johnson, Wassily Kandinsky, Elisabeth Karlinsky, Paul Klee, Rudolf von Laban und Suzanne Perrottet, Laura J Gerlach, Le Corbusier, Fernand Léger, Jeanne Mammen, Elli Marcus, Fabian Marti, László Moholy-Nagy, Lucia Moholy,

Visites guidées publiques

Le mercredi à 18h et le dimanche à 11h (en allemand)

Visite guidée privée

Taille du groupe: 16 personnes max.
Langues: allemand, anglais, français, italien, néerlandais
Tarif: billet pour l’exposition + CHF 190.– (allemand) / CHF 220.– (autres langues), durée: 1 heure

Pour toute demande de réservation, merci de nous contacter au moins une semaine avant la date souhaitée.

Piet Mondrian, Alexandra Navratil, Trevor Paglen, Gret Palucca, Nicolas Party, Charlotte Perriand, Paul Poiret, Man Ray, Hans Richter, Gerrit T. Rietveld, Ludwig Mies van der Rohe, Thomas Ruff, Christian Schad, Xanti Schawinsky, Wilhelm Schnarrenberger, Kurt Schwitters, Shirana Shahbazi, Veronika Spierenburg, Warwara Stepanowa, Edward Steichen, Niklaus Stoecklin, Hiroshi Sugimoto, Rzn Torbey, My Ullmann, Félix Vallotton, Madeleine Vionnet, Rita Vitorelli (avec le soutien de: Bundesministerium Kunst, Kultur, öffentlicher Dienst und Sport, Österreich), Gustav Wunderwald.

Cette exposition est le fruit d’une coopération du Kunsthaus Zürich avec le Musée Guggenheim de Bilbao, où elle sera présentée au printemps/à l’été 2021.

Une coproduction réalisée avec les Festspiele Zürich

Commissaire: Cathérine Hug

--

Image ci-dessus: Shirana Shahbazi, [Diver-02-2011], Kunsthaus Zürich, Collection Photo, Vereinigung Zürcher Kunstfreunde, Gruppe Junge Kunst, 2015

Avec le soutien de: