Buehrle_A737210.jpg
Sammlung_Buehrle_Candrian.jpg
Buehrle_A7305542.jpg

Une collection importante de peinture française

La présence de la peinture française en Suisse, traditionnellement importante, se voit encore considérablement renforcée par le rattachement spatial et organisationnel de la Collection Emil Bührle à celle du Kunsthaus Zürich, qui l’accueille désormais. Grâce à ce pôle particulièrement attractif, Zurich se classe désormais directement derrière Paris en Europe.

On peut y voir des œuvres des nabis, des fauves, des cubistes et d’autres représentants de l’avant-garde française après 1900. L’art antérieur est représenté par des œuvres de l’Âge d’or hollandais et de maîtres vénitiens, ainsi que par un groupe de sculptures gothiques en bois. Dans la Collection Emil Bührle figurent des œuvres mondialement connues telles que «Le Semeur au soleil couchant» de Vincent Van Gogh, «La petite Irène» d’Auguste Renoir, «Le Champ de coquelicots près de Vétheuil» de Claude Monet, «Le garçon au gilet rouge» de Paul Cézanne, et un «Nu allongé» de Modigliani. Elle contient également des œuvres signées Canaletto, Ingres et Delacroix, ou encore Manet, Degas, Gauguin, Signac, Vlaminck, Braque et Picasso. Le contrat de prêt porte sur 203 œuvres et s’inscrit dans la durée: sa résiliation ne pourra intervenir qu’au terme d’un long préavis, et pour la première fois à la fin de l’année 2034.

2_1_Slider_small_buehrle_cezanne.png
Paul Cézanne, Le Garçon au gilet rouge, vers 1888/90, Collection Emil Bührle, prêt permanent au Kunsthaus Zürich
2_1_Slider_small_buehrle_monet.png
Claude Monet, Champ de coquelicots près de Vétheuil, vers 1879, Collection Emil Bührle, prêt permanent au Kunsthaus Zürich
2_1_Slider_small_buehrle_gaugin.png
Paul Gauguin, L'Offrande, 1902, Collection Emil Bührle, prêt permanent au Kunsthaus Zürich
2_1_Slider_small_buehrle_delacroix.png
Eugène Delacroix, Muley Abd-el-Rahman, 1862, Collection Emil Bührle, prêt permanent au Kunsthaus Zürich
2_1_Slider_small_buehrle_canaletto.png
Antonio Canal (Il Canaletto), Santa Maria della Salute, vers 1738/42, Collection Emil Bührle, prêt permanent au Kunsthaus Zürich
Contentbild_970x970_Portrait_Buehrle_neu.png

Les œuvres impressionnistes d’importance mondiale léguées par Emil Bührle (1890-1956) sont étroitement liées à ses activités d’industriel de l’armement et à l’histoire contemporaine, qui fait l’objet d’une documentation détaillée. Cette dernière est intégrée dans le parcours de visite des salles, où environ 170 œuvres sont exposées sur plus de 900 m2, et renseigne sur le contexte historique dans lequel Bührle a œuvré en tant qu’industriel, mécène et collectionneur étroitement lié au Kunsthaus.

Impossible, aujourd’hui, d’imaginer la collection du Kunsthaus sans les grands Nymphéas de Claude Monet ou la Porte de l’Enfer d’Auguste Rodin. En finançant l’aile destinée aux expositions, Emil Georg Bührle a permis dans les années 1950 la naissance d’une plateforme dédiée à des événements originaux, où aujourd’hui encore, le public entre directement en contact avec l’art.

Les archives de la Fondation Collection E.G. Bührle et de la Société zurichoise des beaux-arts donnent régulièrement lieu à des présentations temporaires dans la salle de documentation. Un audioguide fait le lien entre la documentation et l’exposition. Outre les thématiques liées à l’histoire de l’art, il aborde également les questions de provenance de certaines œuvres. De plus, des visites guidées dont les thèmes varient permettent de comprendre les origines de la collection. Indépendamment de la visite du musée, un digitorial sur la collection peut être consulté en ligne. Il complète les informations détaillées que le site de la Collection Emil Bührle fournit sur la provenance de ses œuvres. L’intégralité des archives numérisées de la Collection Bührle et de la Société zurichoise des beaux-arts est accessible aux chercheurs dans la bibliothèque du Kunsthaus. Une présentation détaillée, «Die Sammlung Emil Bührle. Geschichte, Gesamtkatalog und 70 Meisterwerke» (2021) de Lukas Gloor, directeur de longue date de la Collection Emil Bührle, replace cette dernière dans le contexte plus large de la protection des arts et de la pratique de collection au 20e siècle. Cette somme à la fois facilement accessible et d’un haut niveau scientifique fournit tous les outils permettant d’étudier la Collection Emil Bührle.

Site web de la Fondation E.G. Bührle

floorplan_iphone_mockup_05.jpg

Où puis-je trouver la collection Emil Bührle ?

Avec notre guide du visiteur digitale, vous pouvez préparer votre visite et vous orienter dans le musée.